Le yoga au féminin

Dans : Lifestyle

Le yoga au féminin

Être entre femmes permet de vraiment lâcher prise, de partager ses expériences et son ressenti, de laisser s’exprimer aisément sa féminité.
Postures spécifiques, pranayama ou respirations adaptées, visualisations, prise de conscience des différents organes glandulaires, danses «de fécondité », luna yoga, relaxation et yoga nidra vont éveiller l’énergie vitale (prana) et harmoniser l’énergie du bassin, apaiser les troubles de la sphère génitale, tonifier et détendre les muscles du périnée et du bassin (utérus), favoriser l’équilibre du système nerveux, harmoniser le cycle et s’adapter aux phases de notre vie.

Le yoga améliore le fonctionnement des organes

Lors des règles, certaines postures sont déconseillées, d’autres vont se révéler particulièrement efficaces en cas de règles douloureuses par exemple. Le yoga hormonal régule les petits problèmes que l’on rencontre à tout âge. Particulièrement bénéfique pour les femmes ménopausées, il propose des postures et des respirations spécifiques qui améliorent le fonctionnement des glandes et atténuent les troubles liés à la préménopause et à la ménopause (bouffées de chaleur, dépression, migraine, troubles du sommeil, ostéoporose,).

Le yoga prénatal

Ce yoga est adapté à la femme enceinte. Il va l’accompagner tout au long de sa grossesse en cherchant à soulager les maux tels fatigue, ventre tendu, douleurs ligamentaires, maux de dos, gonflements des chevilles, sensation d’oppression, etc. La future maman va également apprendre à se détendre et comprendre comment se passe un accouchement. Un accompagnement à la clinique est possible, sur accord du médecin. Le but est de faciliter l’accouchement. Il ne s’agit en aucun cas de remplacer la sage-femme, c’est juste une aide complémentaire.

Partager sur

Commentaires

Pour laisser un avis sur un article, vous devez être connecté - Connexion

Activer les notifications    OK Non merci