C’est l’automne : soin cheveux, je veux le meilleur !

L’été a touché à sa fin, et nos cheveux ont bien souffert du soleil, de l’eau de mer et de la plage. Vite un soin !

Onle sait à l’avance. On s’y prépare comme on peut mais les faits sont là. C’est la fin de l’été, après avoir abusé des séances bronzettes à la plage et des bains dans le grand bleu, nos cheveux eux ont l’air d’avoir vécu une guerre. On a beau les préparer, les chouchouter de toutes les façons possibles et imaginables, il arrive qu’il y ait des ratés. Il faut donc rattraper cela pour éviter d’aborder l’automne avec de la paille à la place de cheveux.

On shampouine bien

Après une période d’exposition au soleil, les cheveux se sont habitués à un certain traitement à base de… shampoing, huile capillaire, etc. Il est donc conseillé de casser un peu sa routine en changeant notamment de shampoing. On opte pour une formule très douce et on veille surtout à bien masser à chaque lavage pour hydrater au maximum le cuir chevelu et enlever tous les résidus de sel, sable et autres traces de la plage. Le mieux est de rincer une dernière fois à l’eau froide pour donner de l’énergie et de la brillance aux cheveux.

On remet une couche de masque

Parce que le cheveu est sec et cassant après l’été, on mise tout sur les masques réparateurs pour cheveux desséchés. Le but est de réparer les écailles. Il faut donc répartir la matière sur l’ensemble de la chevelure, masser et laisser poser pendant un certain temps. On opte pour un masque riche en actifs réparateurs comme le masque Ultra Doux de Garnier enrichi à l’huile d’argan et l’huile de camélia. Le masque nourrit la chevelure et la répare après une longue période d’exposition au soleil.

On prépare l’automne

Il faut également penser à la saison froide qui arrive. Car qui dit fin de vacances dit aussi automne. Et on le sait, lorsque vient la mi-saison, le cheveu est plus raplapla et tombe plus facilement avec les changements de températures. Plutôt que d’enrayer la chute des cheveux sur le tard, on s’y prend dès la fin des vacances avec des fortifiants capillaires en compléments alimentaires.

On peut également passer chez le coiffeur pour «enlever» ce qui ne va pas. Fourches, longueurs abîmées… On coupe ! Et pourquoi ne pas en profiter pour carrément s’offrir une nouvelle tête ?

Donnez du pep à vos cheveux !

I l n’est plus nécessaire de se déplacer aujourd’hui, ce sont les produits salon qui viennent à vous. La mode est à l’ambiance «chez soi comme en institut» avec des produits vendus en salon et dans les grands magasins, développés par des créateurs et des coiffeurs professionnels. Que vous ayez des cheveux mixtes, fins, secs ou colorés, les gammes se déclinent et se spécialisent dans le soin du cheveu pour vous transformer en véritable coiffeur !

Vos cheveux sont mixtes ou gras

Utilisez un shampoing spécifique mais toujours très doux pour ne pas irriter les glandes sébacées qui sécrètent le sébum, et massez doucement votre cuir chevelu. Si vos cheveux sont mixtes, n’appliquez le shampooing qu’à la racine des cheveux, et protégez vos longueurs et pointes avec un baume sans démêler au peigne. Vous les hydraterez ainsi pour leur redonner de la douceur. Au rinçage, évitez l’eau froide qui agresse le cuir chevelu, préférez-lui une eau tiède. Pour nourrir en profondeur les longueurs de vos cheveux, vous pouvez bien sûr appliquer un masque, mais attention, évitez la racine et ne recouvrez que les pointes.

Vos cheveux sont fins ou dévitalisés

Il faut traiter dès la racine pour renforcer le bulbe. Il existe aujourd’hui un panel de produits pour renforcer le cheveu. Shampooing, après-shampooing et masques, et aussi ampoules, gélules et huiles régénérantes. Avant votre shampooing, utilisez un traitement adapté sur cheveux secs en l’appliquant raie par raie sur l’ensemble de la tête, massez longuement et laissez poser selon le temps indiqué. Lavez avec un shampooing nourrissant pour cheveux fins et terminez par un baume ou après-shampooing spécifique ou volumateur. 1 à 2 fois par semaine, appliquez un masque sur l’ensemble des cheveux que vous laisserez 5 à 10 minutes avant de rincer. Pour un effet volume renforcé, procédez au séchage tête en bas ou décollez vos racines avec une brosse plate en soulevant vos cheveux mèches par mèches.

Vos cheveux sont secs voire très secs

Il est essentiel pour les cheveux secs de retrouver un apport équilibré d’acides aminées de la racine à la pointe du cheveu pour lui redonner éclat et douceur.

Utiliser un shampooing adapté et ultra nourrissant est donc la règle de base, mais avec obligation de le compléter à chaque fois par un après-shampoing ou un baume hydratant et démêlant.

Vous pouvez rincer à l’eau froide pour resserrer les écailles du cheveu et leur donner plus de brillance. Mais votre cheveu doit avant tout être nourri en profondeur et il est donc indispensable d’appliquer un masque ou un soin avant-shampooing 2 fois par semaine. Le plus efficace est de choisir un masque non gras, qui s’appliquera raie par raie sur cheveux secs : massez longuement l’ensemble de la chevelure et recouvrez d’une serviette chaude, d’un film cellophane ou d’une feuille d’aluminium. Conservez-le au minimum 40 minutes, au mieux toute la nuit. Après avoir rincé le masque, faites votre shampooing et après-shampooing habituels et si possible, évitez le sèche-cheveux.

Vos cheveux sont colorés

De même que pour les cheveux secs, il faut nourrir en profondeur par le biais de baumes et de masques réhydratants que vous appliquerez régulièrement.

Pour fixer la couleur et éviter qu’elle ne s’estompe, utilisez de préférence une gamme de shampooings et après-shampoings pour cheveux colorés, ils ont l’avantage de contenir des agents fixateurs et réparateurs.

Les masques et soins avant ou après-shampooing, appliqués 1 à 2 fois par semaine, réparent la fibre en profondeur et sont donc LE truc en plus qui redonnera vie à vos cheveux. Utilisez également un produit spécifique pour cheveux colorés et appliquez suivant les mêmes conseils que pour les cheveux secs/très secs.

«L’état de nos cheveux reflète notre hygiène de vie»

Entretien avec Pr. Nadia Ismaili, Dermatologue, vénéréologue et spécialiste en Dermatologie esthétique.

Quels sont les principaux problèmes que les cheveux peuvent rencontrer en automne ?

En automne, les cheveux subissent les conséquences de nombreux facteurs, certains sont relatifs à la saison estivale notamment : l’effet des UV ; l’effet néfaste du chlore présent dans l’eau des piscines ; l’eau de mer ; les lavages trop fréquents et donc agressifs surtout si les produits capillaires ne sont pas bien adaptés et l’effet néfastes des régimes amincissants déséquilibrés souvent pratiqués avant les vacances. L’autre facteur important est le stress de la rentrée : rentrée scolaire des enfants, reprise de travail, fin des vacances… Tous ces facteurs affectent de manière nocive notre chevelure. Il en résulte une chute importante de cheveux, des cheveux desséchés et cassants et une perte de brillance.

Pensez-vous que notre alimentation se reflète sur l’état de nos cheveux ?

Absolument et sans l’ombre d’un doute. Tout déséquilibre alimentaire et par conséquent toute carence en fer (régime pauvre en viandes rouges, en légumes verts…), toute carence en vitamines, notamment celles du groupe B (régime pauvre en céréales et féculents), en lipides (acide gras présents dans les huiles végétales…) et bien d’autres exemples sera responsable de chute, de perte de la brillance et d’arrêt de croissance du poil. On peut clairement dire que l’état de nos cheveux reflète notre alimentation et notre hygiène de vie.

Faut-il absolument utiliser des soins spécifiques pour préserver la beauté de ses cheveux ?

Un soin spécifique n’est autre qu’un soin capillaire adapté à la nature des cheveux (gras, secs, frisés, fins…), il est donc primordial d’adopter ceux qui correspondent le plus à chaque type de cheveu. Comme pour le capital solaire, le capital cellulaire.., il existe un capital capillaire qu’il faut préserver pour avoir une belle chevelure.

En tant que spécialiste, quels sont vos conseils pour entretenir ses cheveux ?

Tout d’abord, une alimentation équilibrée riche en vitamines, en fer et contenant un minimum de matière grasse, une bonne ration hydrique journalière, un shampoing adapté au type de cheveux soit en permanence soit en alternance avec un shampoing usage fréquent, un après-shampoing hydratant ou démêlant si les cheveux sont frisés ou difficilement coiffables et un masque une à deux fois par semaine utilisant des huiles (olive, ricin, amande, Argan…), de la kératine, des protéines de soie, des biocéramides ou d’autres agents actifs nourrissants. Il faudra également utiliser un produit protecteur contre les UV en cas de prolongation de l’exposition solaire pendant l’automne ; éviter les teintures capillaires riches en ammoniaque et en espacer les applications ; privilégier le séchage naturel à celui par le séchoir auquel cas il faut utiliser un sérum ou un lait protecteur ; éviter les produits de défrisage classiques trop agressifs ; faire des massages du cuir chevelu afin de stimuler la circulation locale, avoir une bonne qualité de sommeil et dans la mesure du possible, éviter le stress.

Source : FA

2020-09-30T14:57:46+01:00