Enceinte : Que faut-il manger ?

Dans : Santé & nutrition

Enceinte : Que faut-il manger ?

Étant enceinte, tout le monde vous conseillera de surveiller votre alimentation ou de vous laisser aller à toutes vos envies, de manger ceci et d’éviter cela, de manger plus ou moins, Bref, vous aurez droit à des conseils à la pelle, de quoi vous faire tourner la tête. Mais rassurez-vous, on fait tout de suite le point.

L’alimentation durant la grossesse n’est finalement pas aussi compliquée que ça. Une femme enceinte, avec une grossesse sans complications, doit manger normalement et surtout pas pour deux. Il est important qu’elle prenne ses trois repas principaux et une collation matin et après-midi, à condition que la collation soit légère et pas trop sucrée. Par contre, elle devra boire beaucoup plus d’eau que d’habitude. Pour le reste, c’est au cas par cas. Il y a cependant des précautions à prendre.

La toxoplasmose impose son régime

La toxoplasmose est une maladie très répandue. Cependant, si vous n’avez pas été contaminée, vous n’êtes pas immunisée et il faut savoir que contracter cette maladie durant la grossesse peut entraîner des conséquences graves sur le fœtus.

Les risques sont certes limités, quelques précautions doivent tout de même être prises. Il s’agit de bien laver les crudités avant de les consommer, cuire en profondeur ses viandes rouges, jardiner avec des gants et bien se laver les mains après et surtout ne pas approcher les chats (principaux responsables de la transmission de la maladie). De même, il faut veiller à ne consommer que des produits laitiers UHT et jamais de lait cru.

Attention au sucre !

Avec, notre mode de vie actuel caractérisé par la sédentarité et la malbouffe, le surpoids et le diabète ne cessent de progresser. Certaines périodes de la vie sont plus à risque, comme la grossesse qui peut être une période critique pour la mère et l’enfant. En effet, loin d’être anodin, le diabète gestationnel est la principale complication de la grossesse.

Le taux de sucre doit donc faire l’objet de toutes les attentions, sous peine d’augmenter le risque de malformations du fœtus. Mieux vaut prévenir que guérir !

Partager sur

Commentaires

Pour laisser un avis sur un article, vous devez être connecté - Connexion