Le bébé, un génie en devenir

Dans : Ma famille ma vie

Le bébé, un génie en devenir

Les scientifiques ont identifié les capacités extraordinaires de Bébé, notamment son rapport inné à la socialisation et à l’interaction avec l’environnement. Longtemps considéré comme un être passif, il est désormais regardé comme un génie en puissance. Comment son cerveau se construit ? Comment lui permettre de développer tout son potentiel ? Petit résumé.

Comment se développe le cerveau de Bébé

Le cerveau de Bébé commence à se former pendant la grossesse (quelques milliers de neurones se créent chaque seconde). Quand il vient au monde, il possède les 100 milliards de neurones dont il aura besoin pendant sa vie.

Reste à établir des connexions entre ces neurones, c’est ce qu’on appelle les synapses. Elles se forment chaque fois que le tout-petit est stimulé par son environnement. Moins de la moitié des neurones sont interconnectés à la naissance (environ 40 %). Le petit possède ses cinq sens, mais le cerveau est encore immature.

Comment stimuler efficacement son enfant ?

La meilleure façon de stimuler le cerveau est de faire interagir le bébé quotidiennement et autant que possible, par le biais d’expériences, jeux, réactions… Plus un bébé est éveillé par des expériences variées, plus son cerveau développe des connections neuronales, facilitant plus tard la capacité d’apprendre. Des relations positives et affectueuses autour du bébé sont essentielles, car elles évitent le stress et ses effets très négatifs en bas âge. Si les évènements générateurs de stress se répètent souvent, cela peut créer un stress dit «toxique» qui engendre des problèmes affectifs voire physiques chez le bébé, et inhibe l’activité neuronale du cerveau.

Pourquoi les jeunes années sont déterminantes ?

Jusqu’à l’adolescence, les connexions se créent particulièrement rapidement et concourent à la croissance intellectuelle : des milliards de connexions vont se former au long des toutes premières années.

En même temps que certaines se créent, d’autres se solidifient et d’autres encore sont éliminées si elles ne sont pas sollicitées (et donc considérées comme inutiles).

C’est ce qu’on appelle la plasticité cérébrale. Et elle est justement à son maximum durant la petite enfance. Il ne faut donc pas hésiter à confronter Bébé à plusieurs langues étrangères, à développer son oreille musicale…

Partager sur

Commentaires

Pour laisser un avis sur un article, vous devez être connecté - Connexion