La figue, une gourmandise qui vous veut du bien

Dans : Santé & nutrition

La figue, une gourmandise qui vous veut du bien

Emblématique de la Méditerranée et dessert star de l’été, ce fruit charnu et délicieusement sucré a une place de choix dans la cuisine marocaine. Savoureuse, qu’elle soit consommée fraîche ou séchée, la figue est aussi une source inépuisable de bienfaits.

La figue compte aujourd’hui plus de 700 variétés produites principalement au Maroc, en Algérie, en Italie, en Grèce, en Turquie et même la Californie s’y est mise. On distingue essentiellement deux variétés : la figue blanche et la figue noire. La première, avec sa peau verte et sa pulpe rouge bien sucrée est goûteuse à souhait mais reste rare en raison de sa vulnérabilité et de sa fragilité. La deuxième, avec sa peau à la couleur violacée et sa pulpe grenat, est très appréciée dans la cuisine marocaine pour son moelleux et son goût prononcé.

A chaque région, sa figue

Les figuiers fructifient deux fois par an ce qui permet deux récoltes, l’une au début du mois de juillet et une autre d’août à septembre. La province de Taounate reste le premier producteur de figues au Maroc, avec une superficie de plantations dépassant les 22.000 ha, suivie de la province de Chefchaouen, avec ses 7.050 ha.

Un concentré de bienfaits

Les figues contiennent différents antioxydants, particulièrement des composés phénoliques et des caroténoïdes. Les figues de couleur foncée contiendraient davantage d’antioxydants que les variétés de couleur pâle. De plus, les figues fraîches ont un pouvoir antioxydant plus élevé. Fraîches et séchées, elles contiennent également 30% de fibres solubles et 70% de fibres insolubles. Les premières contribuent à normaliser les taux sanguins de cholestérol, de glucose et d’insuline, ce qui aide les traitements des maladies cardiovasculaires et du diabète. Les secondes maintiennent une fonction intestinale adéquate. Enfin, la figue séchée se distingue par son contenu riche en potassium, calcium et fer.

Partager sur

Commentaires

Pour laisser un avis sur un article, vous devez être connecté - Connexion